azalée

azalée [ azale ] n. f.
• 1803; azalea fin XVIIIe; du gr. azaleos « desséché »
Arbuste à feuilles persistantes ovales, vertes et luisantes (éricacées), cultivé pour ses fleurs très colorées. Une azalée en pot. Une azalée rouge, rose, à fleurs rouges, roses.

azalée nom féminin (latin botanique azalea, du grec adzaleos, sec) Petite espèce de rhododendron (éricacée), aux fleurs le plus souvent roses. ● azalée (difficultés) nom féminin (latin botanique azalea, du grec adzaleos, sec) Genre Féminin : une azalée.

azalée
n. f. Arbuste ornemental (Fam. éricacées) cultivé pour ses fleurs colorées.

⇒AZALÉE, AZALEA, (AZALEA, AZALÉA)subst. fém.
A.— BOT., HORTIC. Plante dicotylédone gamopétale, à feuilles généralement caduques, ovales, entières, vertes, luisantes, à fleurs nombreuses, avec corolle découpée de 5 lobes, croissant naturellement en montagne, cultivée comme plante ornementale de jardin ou d'appartement pour l'éclat de ses fleurs :
1. Des copalmes se mêloient à ces arbustes, et des azaléas formoient un buisson de corail à leurs racines.
CHATEAUBRIAND, Les Natchez, 1826, p. 151.
2. ... et ces bouquets encore qui ne sont plus des bouquets, mais des paniers fleuris, (...) des corbeilles de camélias blancs sur lesquels rondit une branche de lilas blanc, ou d'azalées légères comme des gazes, des paniers de cette petite fleur qu'on nomme ida, un souffle, une poussière de fleur.
E. et J. DE GONCOURT, Mme Gervaisais, 1869, p. 32.
3. Un soir, Alix, en rentrant de promenade, avait dit : « Oh! j'ai vu chez Borot un petit arbre vert avec des quantités de fleurs rouges. » — « Une azalée? » — « C'est cela; un amour de petit nazalée. » Laure et lui avaient éclaté de rire. « Pourquoi riez-vous tous les deux? » avait demandé Alix avec une petite moue. — « Pour rien, mon chéri, (...). (...) moi aussi, j'aime les azalées. C'est si vivant, n'est-ce pas? On dirait qu'on les a fait pousser tout exprès pour nous. » Le lendemain, l'azalée était sur la table de Laure...
DANIEL-ROPS, Mort, où est ta victoire? 1934, p. 425.
SYNT. Princ. variétés d'azalée. Azalée calendulacée ou azalée souci. Azalée à fleurs jaune foncé tirant sur l'écarlate (cf. PRIVAT-FOC. 1870; A. GRESSENT, Traité complet de la création des parcs et jardins, 1891, p. 258; GUÉRIN 1892). Azalée coccinée. Azalée à fleurs rouge écarlate (cf. BAUDRY DES LOZIÈRES, Voyage à la Louisiane, 1802, p. 170; A. GRESSENT, op. cit., p. 259). Azalée nudiflore ou azalée à fleurs nues. Azalée à fleurs rouge foncé (cf. BOUILLET 1859; PRIVAT-FOC. 1870; A. GRESSENT, op. cit., p. 258; GUÉRIN 1892). Azalée pontique. Azalée à fleurs jaune-orange dont le suc vénéneux produit un miel toxique (cf. BOUILLET 1859, LITTRÉ-ROBIN 1865, PRIVAT-FOC. 1870, GUÉRIN 1892). Azalée visqueuse. Azalée à corolle glutineuse (cf. BOUILLET 1859, PRIVAT-FOC. 1870, GUÉRIN 1892).
B.— P. compar. ou métaph., rare. [En parlant surtout d'un animé, p. anal. de couleur] :
4. « Nous avons vu la jeune Ondoïa : ses lèvres étoient pâles, ses yeux ressembloient à deux gouttes de rosée troublées par le vent sur une feuille d'azaléa. Nous la vîmes entr'ouvrir un peu la bouche et rester la tête penchée. Nos mères nous dirent que c'étoit là mourir, qu'une seule nuit avoit ainsi fané la jeune fille. (...) ».
CHATEAUBRIAND, Les Natchez, 1826, p. 470.
5. ... il protège de son bras robuste, toute blanche au jour de sa première communion, énorme azalée qui se dégage de la brume, sa fille Jacqueline.
JAMMES, Mémoires, 1923, p. 168.
Rem. Certains aut. considèrent azalée comme masc. (cf. RODEN-BACH, Le Règne du silence, 1891, p. 79; DRUON, Les Grandes familles, t. 2, 1948, p. 234).
PRONONC. ET ORTH. :[azale]. Seule transcr. de la forme azaléa ds LITTRÉ : a-za-léa. Lar. 19e (et Nouv. Lar. ill.) ainsi que LITTRÉ et GUÉRIN 1892 écrivent azalée ou azaléa.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1799-1800 azala (CATINEAU, Dict. de poche de la lang. fr., an vii ds R. Philol. fr., t. 45, p. 5); 1801 azalea (CHATEAUBRIAND, Atala, XVI, p. 58); 1803 azalée (BOISTE).
Lat. bot. azalea (LINNÉ, Systema vegetabilium, 15 éd. 1798, p. 162, n° 121); empr. au fém. de l'adj. gr. « sec, desséché ». ces plantes étant adaptées aux terrains secs (terres de bruyère).
STAT. — Fréq. abs. littér. : Azalée. 30. Azaléa. 3.
BBG. — BOUILLET 1859. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — PRIVAT-FOC. 1870.

azalée [azale] n. f. ou m.
ÉTYM. 1803; azalea, fin XVIIIe; du grec azaleos « desséché ».
Arbuste à feuilles ovales, vertes et luisantes, cultivé pour ses fleurs (Ericacées). Offrir à qqn un pot d'azalées. || L'azalée ressemble au rhododendron.Fleur de cet arbuste. || Azalée rouge, rose.
1 Des azaléas formaient un buisson de corail (…)
Chateaubriand, les Natchez, III, 14, 1.
2 (…) tantôt je lui (Atala) faisais des colliers avec des graines rouges d'azalea (…)
Chateaubriand, Atala, p. 79.
3 Cette atmosphère assoupie, cet oiseau invisible comme dans le sommeil, ces deux villas au milieu des azalées et des arbres en fleurs dans un bruit d'eau courante et cette solitude enchantée.
Claudel, Journal, 31 août-4 sept. 1918, Pl., t. I, p. 420.
Variétés d'azalées : azalée souci (à fleurs jaune foncé), azalée coccinée (à fleurs écarlates), azalée nudiflore, à fleurs nues (rouge foncé), azalée visqueuse.
tableau Noms d'arbres, arbustes et arbrisseaux.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • azalee — AZALÉE, azalee, s.f. Nume dat mai multor arbuşti ornamentali exotici cu flori roşii, roz sau albe (Azalea). – Din fr. azalée. Trimis de ana zecheru, 06.06.2002. Sursa: DEX 98  azalée s. f., art. azaléea, g. d. art. azaléei; pl. azalée Trimis de… …   Dicționar Român

  • Azalee — Azalee: Der Name der Zierpflanze ist eine gelehrte nlat. Bildung von Linné (1735) zu dem Femininum des griech. Adjektivs azaléos »trocken, dürr« (Femininum: azalē̓ē). Die Pflanze ist vermutlich so benannt worden, weil sie »trockenen« Nährboden… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Azalee — Als Azaleen werden verschiedene Arten und Sorten der Gattung Rhododendron bezeichnet. Es handelt sich um Laub abwerfende oder kleinblättrige immergrüne Sträucher. Inhaltsverzeichnis 1 Zimmerazaleen 2 Gartenazaleen 3 Arten …   Deutsch Wikipedia

  • Azalée — Rhododendron Rhododendron …   Wikipédia en Français

  • AZALÉE — n. f. T. de Botanique Genre de plantes exotiques. L’azalée de l’Inde. Les azalées de l’Amérique septentrionale …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • azalée — azaléa ou azalée (a za léa ou a za lée) s. f. Genre de plantes dont on distingue deux espèces, l une originaire de l Amérique septentrionale, l autre de l Inde. C est un joli arbrisseau de pleine terre de bruyère, fleurissant très bien dans les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • azalée — s. f., art. azaléea, g. d. art. azaléei; pl. azalée …   Romanian orthography

  • Azalee — Aza|lee 〈[ le:ə] f. 19; Bot〉 Angehörige einer Gattung der Erikagewächse, meist immergrüner Strauch, mit dem Rhododendron verwandt; oV Azalie [zu grch. azaleos „dürr“] * * * Aza|lee, die; , …een, (fachspr. auch:) Aza|lie, die; , n [griech. azaléa …   Universal-Lexikon

  • Azalee — griechischer Ursprung, Bedeutung: die Trockene, Dürre; angelehnt an die gleichnamige Pflanze …   Deutsch namen

  • Azalee — A·za·lee [atsa leːə] die; , n; ein niedriger Strauch mit kleinen, harten Blättern und leuchtend weißen, roten oder rosa Blüten …   Langenscheidt Großwörterbuch Deutsch als Fremdsprache

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.